Soutien pédagogique sans véritable effet sur les résultats scolaires

Selon une étude du Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation (www.skbf-csre.ch), en 2011-2012 le nombre d’adolescents suisses qui bénéficient – en dernière et avant dernière année de la scolarité obligatoire – d’un soutien pédagogique a augmenté de 10% par rapport à l’étude de 2008-2009, et s’élève aujourd’hui à 34%.

Cependant, l’amélioration des performances scolaires demeure très faible, voire négative, car ce soutien inciterait les jeunes à limiter alors le temps consacré aux devoirs.

Selon notre expérience, il serait possible de ne pas recourir systématiquement à ces soutiens scolaires. Ceux-ci constituent des « béquilles » et ne facilitent pas l’autonomie, ni la responsabilisation des adolescents. Il conviendrait d’identifier de manière plus fine le type de scolarité et les options les mieux adaptées à l’adolescent, et leur transmettre des méthodes/techniques d’apprentissage afin qu’ils soient en mesure de mieux se mobiliser.

Le Centre Dupont SA a créé à ce propos des ateliers voilà déjà 20 ans…

Dr Elis. LEO-DUPONT
Spécialiste en cheminement de carrière FSP