L’accompagnement de la carrière

Article paru dans le magazine « Panorama » 6/2014, p. 11

Après l’obtention du CFC, de nombreuses questions se posent pour voir plus clair dans les multiples possibilités de spécialisation. Dans certaines sections de la SEC Suisse, des conseillers guident les personnes dans le choix d’un perfectionnement. Sur son site, l’association souligne l’importance de l’accompagnement de carrière, mais seules les sections de Zurich et Berne offrent réellement ce type d’aide. Un groupe de travail est actuellement chargé d’analyser ces prestations et d’étudier la possibilité de les généraliser. En attendant, les services publics ou des cabinets spécialisés dans le conseil en carrière et le coaching répondent aux besoins. Partenaire de la SEC Suisse, le Centre Dupont SA à La Tour-de-Peilz reçoit beaucoup d’employé-e-s de commerce.

Sa directrice, Elisabeth Leo-Dupont, psychologue du travail et spécialiste en développement de carrière et ressources humaines, relève que les personnes qui viennent d’obtenir leur CFC expriment souvent une insatisfaction. Au cours de leur formation très générale, elles ont acquis beaucoup de savoir-faire, mais elles ont le sentiment de ne pas avoir d’identité professionnelle clairement définie.

Le métier d’employé de commerce offre tellement d’ouvertures que paradoxalement l’avenir leur semble flou. Les psychologues du Centre Dupont SA les aident à trouver une voie pour se profiler dans ce vaste domaine, en employant les outils classiques de l’orientation, en cherchant à cerner les intérêts, les aptitudes, les dominantes de la personnalité, les valeurs et les ressources par des questionnaires, des tests et des entretiens. Souvent c’est le premier bagage qui sert de base pour se diriger vers une spécialisation dans le domaine connu, mais l’orientation dépend de multiples facteurs. Seule la conjugaison de tous les éléments permet de viser une direction, que ce soit le marketing, la comptabilité, les relations publiques, etc.

« Pour une de mes clientes, la dimension humaine et sociale dans le travail avait une valeur très importante, raconte Elisabeth Leo-Dupont. Aussi en me basant sur la hiérarchie de ses intérêts et sa personnalité, j’étais tentée de lui suggérer d’exercer dans un contexte lié à la santé, aux ressources humaines ou au social par exemple. En approfondissant le potentiel intellectuel et les aspirations de la cliente, je lui ai finalement proposé une réorientation complète et une nouvelle formation en soins infirmiers, qu’elle a aujourd’hui débutée. »

Elisabeth Leo-Dupont reçoit également des personnes avec plus d’expérience qui viennent en consultation parce qu’elles souffrent d’une surcharge de travail ou d’un manque de reconnaissance. Certaines se trouvent en burnout et ne souhaitent plus travailler dans le même domaine. Elle aide alors ses clients à faire le point sur toutes les expériences vécues, et examine avec eux s’il faut envisager un complément de formation, une spécialisation ou une réorientation complète, dans un environnement différent. Dans ce cas, un coaching professionnel est proposé qui amène la personne vers une nouvelle situation en la soutenant durant la période de transition et amorçant le changement avec elle.

Dr Elis. LEO-DUPONT
Spécialiste en cheminement de carrière FSP